Conseils pour le paragraphe argumenté
Article mis en ligne le 29 septembre 2008
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Qu’est-ce qu’un " paragraphe argumenté " ? C’est une mini-rédaction d’une vingtaine de lignes (une quinzaine en éducation civique) où il est demandé au candidat de démontrer (comme en maths !) quelque chose, par une argumentation (fait d’exposer des idées logiques à partir d’un sujet). Le paragraphe est donc un raisonnement, une exposition d’idées qui doivent répondre au sujet posé : c’est comme si le sujet était une grande question et que tu doives y répondre en présentant des idées vues en cours.

Comment faire face au sujet ?

Ce qu’il ne faut pas faire : Surtout, pas de panique ! Paniquer devant le sujet, c’est bloquer toute réflexion, c’est se jeter sur sa copie en écrivant tout ce qui a été vu en cours, sans répondre au sujet. C’est se lancer dans un discours sans cohérence. Conséquence : hors-sujet, et l’assurance de ne pas dépasser 2 sur 10…

De même, il faut absolument éviter de se lancer de suite dans la rédaction sans avoir au préalable réfléchi au sujet.

● Ce qu’il faut faire :

1. Lecture du sujet :

Tout d’abord, relis le sujet plusieurs fois pour bien t’en imprégner puis souligne ou surligne les termes importants du sujet.

Ex. : Sujet proposé en juin 2001 : " A l’aide de vos connaissances et des documents fournis, vous expliquerez dans un paragraphe d’une vingtaine de lignes pourquoi la première guerre mondiale est une guerre totale et industrielle. "

Je souligne maintenant les termes importants du sujet :

" la première guerre mondiale, pourquoi, guerre totale, guerre industrielle. "

Ici comme souvent, tous les termes sont importants : tu vas devoir maintenant expliquer ce qui se cache derrière ces termes.

2. Chercher les grandes idées au brouillon :

Ensuite vient le moment de trouver les grandes idées que tu vas exposer dans le paragraphe : pour cela, fais un brouillon.

C’est indispensable ! Beaucoup de candidats commencent à rédiger directement sur leur copie pour se rendre compte une heure plus tard qu’ils ont oublié la moitié des idées ou pire, qu’ils sont hors-sujet faute d’avoir suffisamment réfléchi au début !

Sur ce brouillon, tu recopies les mots importants du sujet : ici : " Première guerre mondiale ", " guerre totale ", " guerre industrielle ".

Puis tu cherches les idées que tu notes en abrégé en utilisant ce qui a été vu en cours mais aussi les documents, en te posant des questions :

Exemple du sujet cité ci-dessus :

Pourquoi une guerre totale ? Þ Le sujet fait ici référence au fait que tous les moyens ont été mobilisés dans cette guerre, c’est-à-dire tous les moyens humains (mobilisation de millions de soldats (8 pour la France), soit la plus grande partie de la jeunesse, mais aussi mobilisation des femmes dans les champs, les usines, les bureaux pour remplacer les hommes partis combattre sur le front), tous les moyens économiques (participation des entreprises à l’effort de guerre, emprunts des Etats auprès des populations, émission de billets de banque, réquisitions, rationnement de la population, fixation des prix et des salaires). Enfin, les esprits sont eux aussi totalement mobilisés, par la propagande et le " bourrage de crâne ", et par la censure de l’Etat sur la presse et la radio..

Pourquoi une guerre industrielle ? Þ Car mobilisation des industries par les Etats afin de faire la guerre : parler ici de la conversion des industries civiles en industries de guerre, avec l’exemple de Louis Renault, qui transforme ses usines pour passer de la fabrication de voitures à la fabrication d’obus, de canons, de chars, des avions… Par conséquent, le matériel de guerre est fabriqué de façon industrielle, donc rapidement et en énormes quantités, ce qui explique en partie pourquoi cette guerre a été si meurtrière (envoi de millions d’obus sur les tranchées).

3. Organiser les idées :

Lorsque toutes tes idées sont notées en abrégé sur ton brouillon, il ne te restes plus qu’à les organiser, à les

grouper de la façon la plus logique possible.

Tu verras ainsi que se dégage un plan, c’est-à-dire le résumé ordonné des grandes idées que tu vas développer (souvent, le sujet t’invite à suivre un plan), chaque partie étant une partie de la réponse au sujet.

Avantages : toutes tes idées sont sous tes yeux donc pas de panique pour savoir ce que tu vas écrire : tu sais où tu vas ; tu peux ainsi vérifier que toutes tes idées sont bien reliées au sujet (donc pas de hors-sujet) et que tu ne répètes pas plusieurs fois la même idée dans ton devoir.

Il ne te restes plus qu’à rédiger, c’est-à-dire à relier par des mots toutes les idées que tu as écrites sur ton brouillon.

4. Rédiger :

Tout d’abord, présente le sujet par une courte introduction : tu présentes le contexte du sujet (par exemple, pour le sujet cité plus haut, tu signales que l’Europe sort en 1918 (armistice du 11 novembre) d’une guerre effroyable (10 millions de morts), la pire qu’ait connue jusque là l’humanité, et en présentant en une phrase l’affrontement violent entre plusieurs coalitions de pays, dont la France et l’Allemagne notamment) puis tu rappelles le sujet posé (" Devant un conflit si destructeur, on peut se demander pourquoi on dit que cette guerre est une guerre totale et industrielle "). Le correcteur est rassuré : il voit que tu as compris quel est le sujet.

Puis tu rédiges, en présentant clairement tes idées. Attention : Chaque grande idée évoquée doit être justifiée par un exemple.

Pour le sujet cité plus haut, quand tu parles de la guerre totale, cite des exemples concrets, comme par exemple le chiffre de 8 millions de soldats mobilisés en France, ou bien l’histoire des trous blancs voire des pages blanches dans les journaux parce que le gouvernement avait censuré un ou plusieurs articles ; pour la guerre industrielle, cite l’exemple de Louis Renault qui transforme ses usines pour les adapter aux besoins de la guerre.

Ces exemples donnent de la consistance à ton devoir et montrent au correcteur que tu sais de quoi tu parles.

Enfin, achèves ton devoir par une courte conclusion : tu rappelles les grandes idées développées et tu réponds au problème posé par le sujet.

A EVITER ABSOLUMENT : Répéter plusieurs fois la même idée ; Mélanger les idées entre elles sans les classer (ex. : mélanger les idées concernant la guerre totale et celles concernant la guerre industrielle) ; Oublier les exemples ; Etre hors-sujet ; Etre trop long (plus de 30 lignes) ou trop court (moins de 15 lignes).

Pour la présentation : Ecris lisiblement et proprement (ce sera le cas grâce au brouillon qui permet d’éviter les ratures qui énervent le correcteur). Tout le devoir doit être rédigé, donc pas de langage abrégé ou d’énumérations (avec tirets). Attention à l’orthographe et aux accords grammaticaux : prends une ou deux minutes à la fin de l’épreuve pour te relire. Evite absolument les expressions familières ou les considérations personnelles : les correcteurs sont très sensibles à la qualité et à la correction du langage.

Enfin, aère la présentation du devoir en sautant une ligne entre chaque partie du devoir : cela rend ton devoir beaucoup plus clair…


Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2017 © Clg J. LURÇAT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.0