Un dernier hommage à Henry Karayan
Article mis en ligne le 10 novembre 2011
dernière modification le 6 juillet 2015

par Favoccia Marilyn
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Mardi 8 novembre, au cimetière d’Isssy-les-Moulineaux, une délégation de professeurs du collège ainsi qu’un groupe d’anciens élèves ont rendu un dernier hommage à Henry Karayan, héros de la Résistance que nous avions reçu dans notre établissement en février 2010 pour un projet pédagogique mené par Monsieur Betenfeld, professeur d’Histoire et Monsieur Viaud, professeur de Lettres Modernes.

Le résistant Henry Karayan, l’un des deux derniers survivants du groupe Manouchian, est mort le 2 novembre à l’âge de 90 ans.

Né le 3 mai 1921 à Istanbul (Turquie), Henry Karayan arrive en France en 1923. Il rencontre Missak Manouchian en 1942 et participe aux actions armées et aux sabotages menées par les Francs-Tireurs et Partisans - Main d’oeuvre immigrée (FTP-MOI) du groupe en région parisienne.

Responsable de la troisième équipe du groupe, il avait coutume de dire : "Moi, je ne tuais pas des civils, je ne tuais pas des Allemands, je tuais des nazis en uniforme".

Avec Arsène Tchakarian, 94 ans, désormais dernier survivant du groupe Manouchian, il avait aidé Robert Guédiguian pour son film "L’Armée du Crime" sorti en 2009.


Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2017 © Clg J. LURÇAT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.19